• Un projet de décret qui va permettre de planter… de grands panneaux publicitaires

    Publié le

    Un « projet assassin » qui va permettre non pas de planter des arbres et d’améliorer le cadre de vie et nos paysages mais plutôt de le détruire en implantant  partout en France des dispositifs publicitaires  de 16m² dans les villes de moins de 10 000 habitants.

    Un retour en arrière par rapport à la loi de 1979 et à celle du Grenelle 2 du 12 juillet 2010 et que Bercy à imposé au Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie (MEDDE) pour créer de l’emploi…

    Seul l’engagement de chacun-e peut faire encore pencher la balance.

    Une consultation publique jusqu’au 09 février

    Le gouvernement prépare un nouveau décret relatif à la publicité extérieure, aux enseignes et aux pré-enseignes. Il soumet le projet à consultation publique du 15 janvier au 09 février 2016.

    Paysages de France et six autres associations nationales appelle à participer massivement à la consultation et lance une cyberaction parce que ce décret représente une réelle menace pour notre cadre de vie et les paysages.

    Une cyberaction organisée par 7 associations nationales

    Tous les détails sur le site de Paysages de France ICI

    Lien direct vers la cyberaction ICI

    Contacts Paysages de France : 06 82 76 55 84 – 06 88 44 26 91 – 06 37 19 44 69 – 06 51 47 89 51

    Précision :
    L’association Paysages de France milite depuis une vingtaine d’années contre l’affichage  publicitaire qui défigure notre cadre de vie.
    L’affichage publicitaire étant son domaine d’action principal, elle connaît bien le sujet et travaille sur les dossiers avec précision et rigueur.
    Grâce à elle, l’État a, d’ailleurs, été condamné de nombreuses fois.

    Voilà le risque de retrouver la France défigurée d’avant 1979 est entre vos mains… Actionnez votre entourage, les réseaux sociaux et soyez à votre tour un lanceur d’alerte.

    Source : http://gerspassion.fr/un-decret-pour-planter-des-dispositifs-publicitaires-non-merci/

    Crédit photo : Paysages de France