• Rêveries d’un promeneur solitaire, promenade dans Le Mans

    Publié le

    Au début de l’automne, notre promeneur est passé par Le Mans. De retour dans le Gers, il nous confie ses notes et ses photos. Nous retenons la photo des arbres en pot et le nettoyage des parvis. Oui, ce type de places demandent aussi un entretien… la pierre se nettoie. L’économie par rapport aux arbres est donc toute relative !
    Mercredi 19 octobre 18h : LE MANS, ses rillettes, ses 24 heures et ses…. (photos prises par mes soins le jeudi 1 octobre dans l’après-midi).
    Aujourd’hui c’est la veille de la 2éme Journée Européenne des Allées et je n’ai pu résister à vous faire part des remarques qui me sont venues suite à une visite au Mans (Sarthe).
    Les arbres des Promenades de Condom vont dire : mais quel lien avec nous ?
    Patientez, vous allez comprendre !
    Pour des raisons professionnelles j’ai vécu 9 ans au Mans et j’ai beaucoup apprécié cette ville et l’accueil de ses habitants.
    Aussi quand j’y suis retourné la semaine dernière je me faisais un plaisir de revisiter le centre-ville pas le vieux Mans qui heureusement n’a pas changé, mais le centre »moderne »… !
    Je suis tombé de très haut, Le Mans n’était pas à caractériser dans les villes arborées exceptionnelles mais l’ambition de sa municipalité étant de limiter l’automobile au centre (expression non garantie) je pouvais imaginer une évolution intéressante.
    Mais j’ai vu …..des PARVIS, un vrai festival
    La place des Jacobins…

     

    lm1

     

    La gare…..

     

    lm2

     

    La place de la République…..

     

    lm3
    Pour faire bonne figure on a même mis des arbres en pot !!!
    Des esprits chagrins diront que les arbres « … produisent des feuilles et que cela coûte cher à nettoyer » (expression non garantie mais entendue)
    Certes c’est une loi physique les arbres produisent des feuilles et ces dernières tombent.
    Quand on met des parvis il faut les … nettoyer… sans doute cela ne coûte rien !
    Les feuilles peuvent être transformées en compost; la «karchérisation », elle, produit des eaux usées qu’il faut traiter, vous dites économies…

     

    lm5

     

     

    Les pauvres arbres restants : il a fallu les haubaner pour qu’ils ne tombent pas…

     

    lm6

     

     

    Chers arbres des Promenades de Condom voilà ce qu’est une « parvisation » d’un cœur de ville (réalisée entre 2008 et nos jours).
    Pour moi maintenant c’est : Le MANS, ses rillettes, ses 24 heures et ses parvis.

     

    Notes du rédacteur :

    Je présente toutes mes excuses aux Manceaux pour cette rubrique acide sur leur ville mais c’est ce que j’ai ressenti en ce triste et froid après-midi d’automne. Je compte sur vous pour réagir, nous vous promettons de diffuser vos réactions.

    Des amis manceaux m’ont demandé de préciser qu’au cours de ces « parvisations »  très peu d’arbres ont été abattus.