• Encore une réaction … une pétition

    Publié le

    Le plan Sécurité routière de Bernard Cazeneuve suscite de vives réactions parmi lesquelles une pétition.

    Ces diverses initiatives montrent qu’un nombre croissant de personnes ne croit plus à des mesures basées sur le principe de “la route qui pardonne”.

    Elles ne supportent plus des abattages qui sont une atteinte à  nos paysages et notre cadre de vie et qui ne servent à rien : les abattages n’apportent pas de gain de vie significatif.

    Seules les mesures visant le comportement de l’automobiliste apportent des améliorations significatives.

    Il n’y a pas de relation entre le nombre des arbres et le risque

    Suite à un abattage, le risque n’en est pas diminué pour autant parce que – dans un département donné –  le risque d’être tué  ou blessé sur une route n’est pas lié au nombre d’arbres d’alignement.

    Autrement dit, enlever les arbres n’entraîne pas une diminution de l’exposition au risque.