• More (and/or larger) trees on the streets

    Publié le

    Plus d’arbres (et/ou des arbres plus grands) dans les rues

     

    Beaucoup d’entre nous savent intuitivement que la proximité des arbres et des espaces verts est bon pour notre santé. Un rapport scientifique publié cet été dans la revue NATURE le confirme.

    Les auteurs ont tenté de répondre à la question suivante « comment un arbre de bord de rue ou un parc du voisinage peut-il améliorer notre santé ? » en étudiant la relation entre la santé et les arbres du voisinage.

    Les résultats sont très clairs. Ils suggèrent que les arbres améliorent notre santé physique : les personnes qui vivent dans un quartier où il y a plus d’arbres en bord des rues – le rapport précise de grands arbres –  se sentent mieux, en meilleure santé (1). Ils souffrent moins qu’ailleurs de problèmes cardio-vasculaires.

    L’équipe qui a réalisé ce rapport va même jusqu’à quantifier le nombre d’arbres nécessaire pour obtenir des résultats  significatifs. C’est ainsi qu’il est précisé que l’ajout de 10 arbres dans un quartier donné change la perception que les habitants ont de leur santé, de leur bien-être. Les bénéfices qu’ils ressentent alors sont comparables à ceux qu’ils ressentiraient si leurs revenus annuels avaient augmenté de dix mille dollars. Et le bien-être est tel que les habitants se sentent rajeunis de 7 ans.

    Le rapport fait apparaître que ce sont les arbres « locaux » qui ont cet effet positif sur la santé , les arbres que l’on peut voir et toucher, ceux dont la présence est tangible. Il montre aussi que planter des arbres en bord des rues est plus profitable que de planter des arbres dans des parcs ou résidences privées.

    Dans la partie DISCUSSION, il est donc suggéré de replanter des arbres.

    Espérons que nos décideurs liront ce rapport !

    (1)Our results suggest that people who live in areas that have more (and/or larger) trees on the streets report better health perception.

    Pour approfondir
    Le rapport complet en anglais

    Une traduction de l’introduction

    Un article (en anglais) dans  the New Yorker, “How Trees Calm Us Down”;

    Un article (en anglais) dans the Washington Post, “Scientists have discovered that living near trees is good for your health.