• Gers – Condom – des Promenades ou un jardin public ?

    Publié le

    Une de nos membres nous écrit qu’elle ne comprend pas en quoi le terme « jardin public » est dégradant pour les Promenades. Voici notre réponse…

    Un jardin public et des Promenades sont deux architectures végétales dont la structure et le but diffèrent. Les deux sont intéressantes : un jardin public apporte certains bienfaits à une commune, des Promenades en apportent d’autres. C’est un question de choix politique.

    À Condom, le projet de la mairie va aboutir à la destruction des Promenades parce que les contraintes de l’implantation et les règlementations administratives sont telles qu’elles rendent impossible la cohabitation d’un pôle administratif et d’un office de tourisme avec nos Promenades. Un pôle administratif, un office de tourisme demandent une grande visibilité. C’est la raison pour laquelle le projet comprend toutes ces « placettes » (notons au passage que trois placettes = un parvis… cela s’appelle « jouer sur les mots » ou prendre les gens pour des imbéciles !).

    À cause du projet, la moitié de la surface totale des Promenades disparaît et seule une petite moitié du linéaire d’alignements subsiste… en 2 morceaux !

    Et quand on consulte le projet d’architecte, on ne peut que constater que le résultat sera une structure végétale tout à fait différente de l’existant. Les Promenades seront devenues un jardin public.

    Ce projet a pour conséquence la dégradation d’un élément du patrimoine condomois pour réaliser un jardin public.

    Nous trouvons dommage de détruire ces Promenades du 18 ème siècle – un monument historique végétal conçu alors en accord avec la l’architecture de la ville et des monuments historiques proches – pour réaliser un jardin public. Si la commune de Condom éprouve le besoin de créer un jardin public, elle devrait trouver un autre endroit. Il y aurait alors deux poumons verts dans la ville !

    Vous pouvez obtenir les plans du mois de mai 2017 à la mairie de Condom pour la somme de 11 €.