• Gers – Condom – Promenades – les sondages archéologiques débutent maintenant

    Publié le par dans Condom |

    comme l’indique le courrier de la mairie daté du 14 février et adressé aux riverains.

    Deux dates à retenir :

    le 19 février : les services techniques vont préparer le terrain. Ils doivent intervenir pour scier la chaussée en périphérie des zones de sondage ;

    le 26 février : c’est le début des sondages archéologiques. Ils se termineront le 23 mars 2018.

     

    Les sondages archéologiques et la loi

    Il faut savoir que ces sondages sont obligatoires dans tout périmètre de protection des Monuments Historiques.

     

    L’ASPPAR et les sondages archéologiques

    Les sondages archéologiques représentent un moment important et attendu. Nous allons peut-être en savoir davantage sur l’histoire des Promenades, l’histoire de Condom, notre histoire.

    Les sondages archéologiques représentant aussi un moment de suspens… « Quels secrets ces sondages vont-ils nous livrer ? »

     

    La protection des arbres pendant le chantier

    Les troubles à éviter pour l’arbre, dans ce cas, sont essentiellement les dommages créés aux racines.

    Le périmètre délimité au sol semble assez loin des arbres… sauf pour un platane mais nous faisons confiance aux agents de l’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) : ils ont l’habitude de ce type de chantiers. Ils savent prendre en compte le patrimoine arboré. Ils connaissent les précautions à prendre. C’est leur métier et ils ont un savoir-faire certain en la matière. Nous leur adressons toutefois, un courrier… pour attirer leur attention sur la valeur patrimoniale de cet ensemble bien particulier.

    À part ce courrier, l’ASPPAR ne prévoit aucune autre action, notamment aucune action sur le terrain.

     

    Pour lire le courrier de la mairie, cliquez ICI

    Pour en savoir plus sur la protection des arbres pendant le chantier, vous pouvez lire cette fiche du CAUE Gironde